L’une des caractéristiques les plus prisées des métaux est leur résistance, car elle leur permet d’être utilisés dans une variété d’applications, de contextes et d’industries.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’acier, par exemple, est souvent utilisé dans les secteurs du transport et des infrastructures ? Et pourquoi certains métaux sont plus résistants que d’autres ? Dans cet article, nous allons examiner les métaux les plus résistants au monde et comment ils se comparent les uns aux autres en termes de force et d’endurance.

DÉFINITION DE LA RÉSISTANCE DES MÉTAUX

Mais qu’est-ce qui fait exactement la force d’un métal ? Avant de parler des métaux les plus résistants, il est important de comprendre qu’il existe plusieurs façons de mesurer la résistance d’un métal ; en outre, ces définitions sont importantes pour comprendre cette propriété.

Résistance à la traction – Elle mesure la résistance d’un métal à l’étirement ou à l’arrachement.

Résistance à la compression – Également définie comme la “dureté”, cette propriété fait référence à la capacité du métal à résister à la compression ou à l’écrasement. L’échelle de dureté de Mohs est souvent utilisée pour mesurer cette propriété.

Résistance à l’impact – La capacité d’un métal à résister à une énergie d’impact soudaine sans se fracturer, se casser ou se briser.

Limite d’élasticité – Il s’agit de la capacité à résister à la déformation et elle est mesurée par la force nécessaire pour plier un métal. Il s’agit d’une caractéristique essentielle de l’ingénierie structurelle.

Les alliages métalliques ont tendance à être plus résistants que les métaux sous leur forme pure, mais cela ne signifie pas que certains métaux ne sont pas déjà solides. En fait, ils sont choisis pour être alliés à d’autres éléments surtout en raison de leurs propriétés, dont leur résistance. Cela est vrai qu’un métal présente une résistance à la traction, aux chocs, à la compression ou à l’élasticité.

ACIER

Alliage de fer et de carbone, l’acier est également l’un des matériaux les plus utilisés aujourd’hui, avec plus de 1,6 milliard de tonnes produites chaque année dans le monde. Cet alliage est largement utilisé dans les bâtiments (tels que la Tour Eiffel), les véhicules, les aéroports, les ponts et même les ustensiles de cuisine. L’acier a tendance à avoir un haut degré de résistance à la traction et est également incroyablement durable. Les propriétés de l’acier en ont fait un matériau très populaire depuis les années 1880.

ACIER INOXYDABLE

Ce matériau est un alliage d’acier, de chrome et de manganèse, et présente non seulement une grande résistance à la corrosion, mais aussi une limite d’élasticité pouvant atteindre 1 560 méga pascals. L’acier inoxydable a également une grande résistance à la traction et aux chocs.

TITANE

Ce métal est connu pour sa faible densité et sa grande résistance. Il présente le rapport résistance à la traction/densité le plus élevé par rapport aux autres métaux. L’acier qui a subi des traitements thermiques peut toutefois être plus dur que le titane. L’alliage de titane est à la fois solide et léger, ce qui en fait un excellent matériau pour l’industrie aérospatiale (surtout lorsqu’il est associé à ses propriétés de résistance à la corrosion).

TUNGSTÈNE

Le tungstène se trouve sous la forme de composés chimiques. Bien qu’il possède la plus grande résistance à la traction de tous les métaux naturels, il est souvent combiné à l’acier et à d’autres métaux pour créer des alliages encore plus résistants. Le carbure de tungstène, un alliage de tungstène et de carbone, est utilisé pour produire des couteaux et des forets, par exemple, et constitue un élément crucial dans des secteurs tels que l’exploitation minière, la construction et le pétrole. Sous cette forme pure, le tungstène est très fragile et peut facilement se briser.

IRON

Même s’il n’est certainement pas le métal le plus solide de la planète, le fer est un métal dont la limite d’élasticité et la résistance à la traction sont élevées. Le fer est également l’un des métaux les plus utilisés. On le trouve souvent dans la métallurgie et le recyclage, et il est l’un des principaux composants de nombreux types d’alliages, notamment la fonte et l’acier au carbone.

CHROMIUM

En termes de résistance à la compression, le chrome est l’un des métaux les plus durs, avec un score de 9,0 sur l’échelle de Mohs pour la dureté. Toutefois, il est également très fragile, et doit donc souvent être allié à d’autres métaux. Sous sa forme pure, le chrome n’est pas le meilleur choix pour les applications qui exigent une grande résistance à la traction et à la déformation.

Laisser un commentaire

*

code